Témoignage 31 sur 225 dans l'affaire du meurtre Narges Achikzei

Fonctionnaire
Le procureur d'Utrecht a exigé aujourd'hui 23 ans d'emprisonnement pour une femme de 29 ans soupçonnée d'avoir tué une femme de 23 ans en lui mettant le feu. Le motif : la jalousie. L'incident s'est produit le 7 décembre 2009 à environ cinq heures et demie à de Geroflat à Zeist. Au douzième étage, la victime a été couverte d'essence et incendiée. Elle a été transportée au Medical Centre (UMC) et plus tard au Burns Centre à Rotterdam. Ce soir-là, elle est morte de ses blessures. Le motif de jalousie est basé sur les déclarations des témoins. La suspecte ne veut pas expliquer pourquoi elle a commis cet acte et comment elle l'a fait exactement. De nombreux témoignages indiquent que le suspect aimait beaucoup le futur époux de la victime et qu'il a dû pleurer quand on a su que le mariage était imminent. L'agent a reproché à l'accusé de ne pas avoir divulgué les faits. De cette façon, les plus proches parents ne reçoivent pas de réponse aux questions qui les accompagnent, et le policier a décrit cela comme une souffrance supplémentaire. Comme circonstance aggravante, il a tenu compte de l'horrible façon dont la victime a été assassinée. Après l'extinction de l'incendie, elle était encore consciente et souffrait beaucoup de douleur. Un vrai martyre'. Le fait que l'accusé ait un casier judiciaire vierge n'a donc pas joué un rôle pour l'agent. Et parce qu'elle a été jugée pleinement responsable, l'agent n'a exigé rien d'autre qu'une très longue peine d'emprisonnement de 23 ans. - Mr. MDNDR014, Ministère public du district d'Utrecht

Posted in Autorités néerlandaises, Innovation, Lanceur d'alerte, Meurtre Narges Achikzei, Recherche and tagged , , , , , .