Histoire d'un crime d'honneur

Stefan Raaff
né : 1967
Abattu : 10 décembre 2012
Résidence : Frechen (près de Cologne) / Kerpen
Provenance : Victime : Allemagne ; Auteur : Iran
Enfants : 1
Auteur : Nasser A. (46 ans)
Nasser (aussi : Narza) vient d'Iran, dirige le kiosque "Em Veedel" à Cologne et est marié. Le couple vit à Kerpen et a un fils. Ils ont divorcé en 2010 et c'est devenu officiel à la fin de 2012. Il y a un litige sur la tutelle.

Nasser croit que son ex-femme a une liaison avec le boxeur professionnel Stefan Raaff. Les deux hommes se connaissent depuis l'école d'arts martiaux. Il est possible que Nasser fournisse à son entraîneur des drogues illégales, de l'opium, des analgésiques, des amphétamines, etc.

Le boxeur professionnel est cependant avec une autre femme (une Suédoise), avec laquelle il a un appartement commun à Frechen. Ailleurs, on dit que Stefan vit à Dormagen et rend visite à sa petite amie la nuit du crime. Le boxeur a aussi probablement une fille, qui vit probablement avec sa mère (pas clair).

Le 10 décembre 2012, Nasser va l'attirer dans une embuscade. Ce soir-là, Stefan enseigne dans un centre d'arts martiaux, puis rentre chez lui en voiture. Il s'en sort. Nasser lui tire dessus dans la rue. Le médecin urgentiste ne peut pas le sauver. Malgré la chasse à l'homme, le tueur n'est pas attrapé. Comme Stefan travaille également comme videur, on suppose d'abord qu'il s'agit d'un combat de motards. Neuf jours plus tard seulement, Nasser est arrêté dans son kiosque de Cologne.

Le processus débutera en août 2013. Nasser reste silencieux. Une policière rapporte que Stefan s'est clairement senti menacé. Un témoin est censé fournir un alibi à Nasser, mais il se rend invraisemblable au tribunal. Un expert déclare que l'auteur est égocentrique, possessif, contrôlant et constamment préoccupé par l'honneur et la culture. Pour une raison inconnue, l'ex-femme de l'auteur (qui travaille comme aide-soignante dans une école primaire) refuse de témoigner.

En novembre, le tribunal de Cologne condamne l'auteur à la prison à vie. Les avocats de la défense font appel.

Posted in Crime d'honneur, Innovation, Recherche and tagged , , , .