Histoire d'un crime d'honneur

Nigina H.
né : 1997
poignardé : 27 novembre 2013
Résidence : Bad Homburg
Origine : Afghanistan
Enfants : aucun, elle n'avait que 16 ans
Auteur : son père Abdul Karim H. (40 ans)
Nigina est née à Kaboul, ses deux jeunes frères et sœurs en Allemagne. Depuis 2000, les enfants et les parents sont reconnus comme demandeurs d'asile et vivent à Bad Homburg. Le père aurait été policier en Afghanistan. Il ne travaille pas en Allemagne. Sa femme travaille dans une maison de retraite.

Karim est un mari violent. Sa femme Seta s'enfuit avec leur fils de 4 ans vers un refuge pour femmes. Lors d'une audience au tribunal, le père obtient néanmoins la garde des deux filles (11 et 16 ans), prétendument à leur demande.

Le 27 novembre, Karim poignarde sa fille Nigina avec 40 points de suture, dont plusieurs dans le cou, comme s'il s'agissait d'une incision. Elle se vide de son sang. Il la cache sous des boîtes dans la cave.

Quelques jours plus tard, la mère et le fils viennent nous rendre visite. Apparemment, Nigina est chez un ami. Comme elle ne vient pas à l'école, le service d'aide à la jeunesse appelle Karim. Puis il disparaît, va aux Pays-Bas, mais revient à nouveau. Les membres de la famille découvrent le corps dans la cave.

Quelques jours plus tard, Abdul Karim est arrêté dans un commissariat de police. Il voulait probablement faire semblant d'être ivre. Il existe des cassettes sur lesquelles il admet son crime. En octobre 2014, le procès commence au tribunal régional de Francfort/M. L'avocat de la défense tente en vain d'empêcher que les aveux ne soient joués au tribunal. En novembre, l'auteur est condamné à la prison à vie pour meurtre.

Posted in Crime d'honneur, Innovation, Recherche and tagged , , , , .